Une Indication géographique protégée (IGP) est un des cinq Signes de qualité et d’origine (SIQO) européens. Il consacre un produit agricole brut ou transformé dont la qualité, la réputation sont liées à son origine géographique.

Les étapes de « l’élaboration » qui font la spécificité du produit doivent avoir lieu dans l’aire géographique, et ces étapes sont inscrites dans un cahier des charges.

L’ADANA accompagne les apiculteurs ou les structures apicoles qui souhaitent mettre en place des IGP.

vers la mise en place d’une igp miel des landes

 

En 2006, l’ADAAq réalise un audit de la filière régionale et son AG décide d’initier un projet d’IGP sur les miels du territoire des Landes « apicoles » dans le but de structure la filière par l’économie.


L’ADAAq, puis l’ADANA, va porter la démarche jusqu’en 2019. La même année, le Syndicat des Miels des Landes (SML) est créé pour finaliser le portage du projet auprès de l’INAO et devenir à terme l’organisme de gestion et de défense (ODG) de l’IGP Miel des Landes.

L’aire géographique « Miel des Landes »

L’aire géographique « Miel des Landes » correspond aux « Landes apicoles », c’est-à-dire à l’ensemble du département des Landes, étendu aux landes girondines et du Lot-et-Garonne.

L’ensemble de l’aire géographique est caractérisée par des sols très acides, qui s’expriment par une flore mellifère atypique.
Les miels des Landes bénéficient d’une réputation ancienne et actuelle qui peut être davantage mise en valeur.

Consacrer les miels d’un territoire

Les miels concernés par l’IGP Miel des Landes sont produits par les abeilles à partir du nectar de la flore spontanée de l’aire géographique :

Des travaux qui s’accélèrent depuis 2021

ACTIONS 2021 et 2022
Commission d'enquête (CE)2021
Finalisation du cahier des charges suite aux retours de la CESeptembre 2021 à novembre 2021
Élaboration du plan de contrôle avec l'organisme certificateurOctobre 2021 - novembre 2021
Ré écriture des statuts du Syndicat des miels des Landes suite aux retours du service juridique de l'INAONovembre 2021 - Décembre 2021
Conseil d'administration du Syndicat des Miels des LandesDécembre 2021
Passage en Commission nationalePremier trimestre 2022

un signe de qualite sur les miels du limousin ?

Depuis quelques années, des apiculteurs du Limousin rassemblé au sein du CETA ont lancé une démarche d’étude du potentiel de mise en place d’un signe de qualité sur les miels du Limousin.

La première étape de caractérisation des miels du secteur a été menée en collaboration avec le laboratoire Goûts et couleurs.

Le travail se poursuivra en 2022. Une journée dédiée au projet aura lieu le 18 janvier à Limoges.

CONTACTS

Alicia TESTON

Miren PEDEHONTAA

Lucille JOHANET